S'abonner au Flux RSS

mercredi, mars 11 2009

OSM Errors Contest

Je corrigeais mes erreurs sur OpenStreetMap récemment à l'aide de l'outil d'Etienne (merci à lui) quand l'idée m'est venue, organiser des concours de correction d'erreurs. Le monde de la cartographie libre n'est pas trivial, il faut un certain temps pour assimiler les nombreuses règles, la nomenclature évolue, autant de chose qui se font multiplier des petites erreurs facilement corrigeable, j'ai donc lancé l'idée de concours de corrections dans un mail sur la liste de discussions française.

Si cette idée vous séduit je vous invite à en débattre ici dans les commentaires ou mieux dans la liste de discussions des mappeurs français.

Un sondage a été lancé pour déterminer la durée de chaque contest.

"Le Nord c'est en haut", mappeur anonyme

vendredi, janvier 23 2009

L'île que vous avez demandé n'existe pas !

C'est avec l'archipel des Glénan que j'ai découvert l'outil de comparaison de Jochen Topf.

Voyons le résultat pour l'archipel des Glénan, on note tout de suite que chez Google Maps ce n'est plus un archipel mais seulement deux îles.

Plus récemment j'ai découvert que Île_de_l'Ascension était tout simplement inexistante, le comparatif parle de lui même, il est vrai que 950 habitants cela est bien peu comparé aux dizaines de milliers de salariés de la multi-nationale. Curieux j'ai voulu tout de même savoir si Google avait délibérément omis de cartographier l'île ou si celle-ci était un oubli technique. La raison technique ne peut raisonnablement pas être évoquée quand on voit celle-ci apparaître au niveau 13 en vue satellite,

A quelques miles l'île de Sainte-Hélène n'y est pas beaucoup mieux considérée. Elle apparaît au niveau 10, de la carte, mais n'allez surtout pas vous aventurer dans les niveaux de zoom supérieur.

On pourrait faire un inventaire plus exhaustif des oublis du système de cartographie tant consulté, je préfère pour ma part noter que la mise en commun des énergies d'individualité donne un résultat plus proche de la réalité qu'un rouleau compresseur publicitaire.

jeudi, décembre 18 2008

Mon Openmoko est aussi un GPS

Quand on à la bonne idée d'installer hackable:1 on a comme avec FSO tangoGPS de pré-installé. TangoGPS sait utiliser plusieurs fond de carte dont OpenStreetMap, la solution de cartographie libre. Seulement lors de la navigation dans la carte l'Openmoko doit avoir une connexion internet active pour pouvoir récupérer les tuiles (image de base dans OSM) sur les serveurs de tuiles. Pour pallier à cela j'ai mis à dispo un ensemble de tar.gz des tuiles couvrant la France. Les fichiers sont nommés france-mapnik-N_P, où N représente le zoom le plus faible et P le zoom le plus fort. Ces fichiers sont regénérés toutes les nuits entre 1H et 2H ETC. Pour ceux qui manqe de place sur leur carte SD, téléhchargez de préfénrence france-mapnik-2_12.tar.gz et les villes de votre choix.

Une fois les fichiers en votre possession il suffit de les décompresser sur votre OpenMoko dans le répertoire :

/root/Maps/OSM/

Vous pouvez suivre la liste des villes couvertes avec leur taux de prise en compte, de même que quelques statistiques sur les tailles pour chaque niveau de zoom.

Les tuiles sont disponibles par rsync à l'adresse : '

rsync://prosper.bearstech.com/tiles

lundi, juillet 7 2008

Cacher les tuiles d'OpenStreetMap

Il est de notoriété publique que les serveurs d'OpenStreetMap commence à subir leur succès. Afin d'allèger ceux-ci mais aussi d'accélérer mes applications j'ai mis en place deux serveurs de cache pour les tuiles. Ceux-ci sont basiques et se contentent de contenir 24H les tuiles dans le filesystem. Je travaille sur une version plus performante à base de memcached dont je vous tiendrais informé. Pour l'instant si vcous le aouhiatez vous pouvez utiliser :

Les structures des systèmes de fichiers sont conservés.

page 2 de 2 -